Rhêmes-Notre-Dame

La Haute vallée de Rhêmes, maintenant paroisse  et commune de Rhêmes-Notre-Dame, est devenue il y a quelques décennies une station touristique pour son extraordinaire beauté et pour la remarquable préservation de son patrimoine architectural.
Toutefois, peu de gens savent que cette richesse, si admirée, est due à la plus grande difficulté de l'histoire de Rhêmes-Notre-Dame : son inaccessibilité.

Pendant plus de six mois, les habitants des plus hauts villages de Saint-Georges étaient isolés du reste de la vallée en raison des fréquentes et dangereuses avalanches. Seulement après la guerre on a pu construire une route pour les véhicules et à la fin des années 60 on a réussi à la maintenir accessible pendant presque tout l'hiver. Les importants investissements dans le réseau routier ont permis désormais un accès sûr et facile à ce petit monde.

Aujourd'hui, le tourisme est la principale ressource de Rhêmes-Notre-Dame : la construction d'établissements hôteliers de qualité, la possibilité de profiter d'une piste de ski nordique magnifique et de ski de randonnée de haut niveau, font de cet endroit la destination privilégiée par les touristes qui veulent fuir la confusion des grandes stations de ski, pour retrouver un environnement à l'échelle humaine.

Une donnée curieuse : Rhêmes-Notre-Dame est la seule commune en Italie où les hôtels peuvent loger le double de personnes par rapport au nombre des résidents ! Ici se trouve l’une des plus petites communautés chrétiennes de l’Église d’Aoste qui, en partageant son curé avec d’autres communautés limitrophes, accueille avec simplicité les nombreux touristes de passage.

Torna su